Les émotions, amies ou ennemies ?

Les émotions permettent l’expression de la vie en soi. Elles résultent du psychologique (ce que je pense) et du biologique (ce que je ressens). Elles ont chacune un rôle précis et sont nécessaires à la construction de soi.

Par exemple :

  • la peur sert à se protéger d’un danger,
  • la tristesse permet d’accompagner un deuil,
  • la surprise nous fait réagir à l’imprévu,
  • la colère est le moteur de l’indignation, et favorise l’action contre l’injustice.

L’émotion n’est ni positive, ni négative : elle nous met dans la vie. Il est important de la mettre en mots : la verbaliser, la nommer permet en effet de l’apprivoiser. C’est le fait de la réprimer qui créé des tensions pouvant conduire à des symptômes psychologiques handicapants comme l’angoisse, la culpabilité, la dépression, etc… Cela génére également du stress qui provoque des tensions diverses dans le corps (dos, jambes, mal de tête, etc…).

Il est donc important d’apprendre à identifier ses émotions, à les nommer, à les comprendre et à les exprimer pour pouvoir s’en libérer.

Thème suivant : Accompagner un enfant